samedi, février 27, 2021
Accueil ECONOMIE Kaffrine: 68 femmes outillées en leadership féminin

Kaffrine: 68 femmes outillées en leadership féminin

Le projet « Décentralisation des fonds climats » (DFC) a organisé, lundi, un atelier en vue de renforcer les capacités de 68 femmes de la région de Kaffrine en leadership féminin, a constaté l’APS.

« DFC est un projet consacré à la résilience des communautés des collectivités locales. Il est financé par le Département fédéral pour le développement international (DFID) et piloté par l’ONG Innovation, environnement, développement en Afrique (IED Afrique) », explique-t-on.

Son coordonnateur, Momath Talla Ndao, souligne que l’atelier de formation dont l’objectif consiste à « renforcer les capacités de 68 femmes de la région de Kaffrine », vise à « accroître leurs potentialités de leadership dans leur organisation », .

Il permet également selon M. Ndao, de développer davantage les compétences des femmes en matière de prise de décision et leur intérêt pour faire face aux défis tels que les changements climatiques.

La rencontre a regroupé des femmes présidentes d’association, des femmes membres des comités de gestion des magasins et des parcs à vaccination, des présidentes d’association des femmes forestières et des présidentes des groupements des femmes transformatrices. Elle a aussi enregistré la participation des chefs de service, des élus locaux et des autorités administratives.

« Nous voulons rappeler à ces femmes, la question du leadership féminin pour qu’elles soient plus à jour et puissent ajuster leur comportement par rapport à la situation au niveau local et aussi analyser la problématique de leur participation dans les instances de décision, surtout sur les questions liées au changement climatique », a encore expliqué M. Ndao.

Selon lui, « le projet DFC a une dimension genre très importante. Donc nous mettons en avant la couche féminine et les jeunes qui sont une partie vulnérable sur les questions de changement climatique ».

« Dans un contexte marqué par les changements climatiques, l’émancipation des femmes et l’investissement dans leur potentiel dans les zones rurales pouvaient largement contribuer à améliorer la productivité, à réduire la malnutrition et à renforcer la subsistance des ménages », a-t-il conclu.

MNF/ASG/ASB

 

SOURCE SENEWEB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Les plus populaires

Gratuité du certificat médical en cas de VBG, l’Aprofes et le Réseau Siggil Jigéen engage le plaidoyer

Le certificat médical est un sésame important si l'on veut engager une procédure judiciaire suite à une violence physique ou un viol. Toutefois, ce...

Kaffrine: 68 femmes outillées en leadership féminin

Le projet "Décentralisation des fonds climats" (DFC) a organisé, lundi, un atelier en vue de renforcer les capacités de 68 femmes de la région...

Assemblée Générale / La Convention des jeunes reporters du Sénégal a un nouveau président

Dans le cadre du renouvellement de ses instances, la convention des jeunes reporters du Sénégal vient d’élire un nouveau président. Il s’agit du journaliste...

Auchan contribue pour plus de 300 millions de FCFA contre le Covid-19 : 400 000 (quatre cent mille) masques aussi pour les élèves

Dans le contexte actuel marqué par la pandémie du Coronavirus, Auchan Retail Sénégal apporte sa contribution à la lutte contre la crise sanitaire en...